Ma butte permanente

Ma (première) « butte permanente » ou « butte autofertile ».

La butte permanente est une technique de permaculture, visant a créer des « planches » humifères, véritables niches écologiques, en essayant d’imiter en accéléré le cycle de la forêt .

Pour ne pas m’attarder sur les différentes techniques, les avantages et inconvénients de la permaculture, je vous invite a suivre ce lien, où le sujet est très bien abordé .

Il en résulte un sol fertile plusieurs années, riche en micro-organismes, vers de terre, champignons … en tout cas, c’est ce qui se dit !

Cela fait longtemps que ça me titille d’essayer … et voir par moi même !

Étant donné qu’il existe beaucoup de façons de concevoir une butte, je joue la carte de la débrouille, avec les moyens du bord … c’est pas dur, j’ai tout ce qu’il faut autour !

Je profite d’un travail de terrassement au jardin, une petite « plate-forme » de terre végétale fraîchement ameublie, pour me lancer .

Je commence par creuser une tranchée d’environ 60 cm de large, 25/30 cm de profondeur et 8m de long .

tranchée pour butte

Ensuite j’effectue un « double bêchage », c’est-à-dire que je casse la terre du fond de la tranchée sur une profondeur de 25/30 cm .

double bêchage de la tranchée

Garniture de vieux bois sec : principalement frêne, saule, aulne, sureau …

permabutte troncs secspermabutte garniture sec 1permabutte garniture sec 2

Plusieurs couches de rameaux frais grossièrement sectionnés : aulne, frêne, aubépine, saule, noisetier …

rameaux de bois frais

Du vieux terreau (restes de production de plants) mélangé à du fumier frais de lapin, puis touffes d’herbes retournées, racines vers le haut .

vieux terreau touffes d'herbes retournées

Y’a plus qu’à !

début buttage

Plus que 2 mètres …

fin buttage

Un peu de calcaire …

apport calcaire

Une petite couche de vieux fumier & arrosage copieux

début fumier fin fumier

Les cartons sont épinglés avec des bouts de branches . Cette couverture empêchera les (mauvaises herbes) herbes non souhaitées de germer, maintiendra l’humidité de la butte, et nourrira les lombrics (vers de terre) .

couverture cartons

Et maintenant ? Je vais recouvrir le tout de fougères, pailles, tontes, orties, consoude … de façon a créer un Mulch, saupoudrer de fientes du poulailler, et laisser faire les micro-organismes jusqu’à la fin de l’hiver .

Je vous donnerai des nouvelles de ma « permabutte » a la « belle saison », et vous ferai part de mes remarques .

À bientôt pour un prochain partage !

logo 689

Publicités
par aitorblog64

2 commentaires sur “Ma butte permanente

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s